CMP Missions Locales du 11 février : l’UNML dicte son ordre du jour…

12 fév

La Commission mixte paritaire du 11 février a été l’occasion pour l’UNML de démontrer une fois de plus son refus du respect du dialogue social et des règles de base de toute démocratie : l’échange et l’écoute de l’autre.
 
L’ensemble des organisations syndicales avaient mis en point 2 de l’ordre du jour la négociation salariale. Ordre du jour porté à la connaissance de tous avant la tenue de la commission. Aucune réaction, contestation n’avaient été exprimées par le syndicat fossoyeur….pardon, employeur. Quelle ne fut pas notre surprise lorsqu’au moment d’aborder ce point, l’UNML a fait savoir qu’elle refusait ce point et ne souhaitait pas ne serait-ce qu’évoquer le sujet. Surprise partagée par le représentant du Ministère qui préside la Commission. Malgré les efforts de ce dernier pour ramener la délégation de l’UNML à la raison et au moins accepter d’écouter ce qu’avait à dire les représentants des salariés, rien n’y a fait….
 
L’intersyndicale à dénoncer ce manquement grave au dialogue sociale dans la Branche. Joignant l’acte à la parole, la délégation CFTC à décider de quitter la séance. 
 
Nous ne pouvons pas accepter que l’ordre du jour des négociations soit unilatéralement imposé par l’UNML. Le précédent créé lors de cette réunion est pour nous trop grave pour simplement s’indigner et poursuivre comme si de rien n’était les discussions sur les autres sujets….
 
Pour la délégation  CFTC Missions Locales

Vos représentants

HOURIA KHATIR – FREDERIC BELOUZE –  PIERRE-ANDRE KNIDEL

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Culture Choc |
akdv |
Un micro sous votre oreiller |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Maroua Infos REN
| Chez PattCarbo
| Connaissez-vous vos droits ?