Missions locales : l’intersyndicale déplore que le ministère du Travail n’accède pas à sa demande de hausse budgétaire

2 fév

Par Morgane Gaillard

« La réponse du ministère ne nous contente pas sur la question budgétaire », « le compte n’y est pas »… Si l’intersyndicale des missions locales salue l’écoute du cabinet de Myriam El Khomri, elle déplore le fait que le ministère n’ait pas répondu favorablement à sa demande de « hausse significative du budget du réseau ». La CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT et FO, qui avaient adressé un courrier à François Hollande et Myriam El Khomri en novembre dernier, ont effet été reçues jeudi 28 janvier 2016 au ministère du Travail. Les cinq organisations syndicales approuvent l’engagement du ministère de missionner l’Igas sur la question des salaires dans les missions locales.

« Hausse significative du budget du réseau des missions locales », « augmentation des salaires » ou encore « fin de la surcharge administrative », la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT et FO ont porté leurs revendications auprès du ministère du Travail lors d’un rendez-vous avec le cabinet de Myriam El Khomri, le 28 janvier 2016. L’intersyndicale avait également appelé à la grève au sein du réseau ce jeudi.

L’IGAS DEVRAIT ÊTRE MISSIONNÉE SUR LES SALAIRES DANS LES MISSIONS LOCALES

« Nos interlocutrices ont été très à l’écoute et attentives », rapporte Corinne Pette de FO à l’AEF, « les échanges se sont effectués dans un respect mutuel », ajoute Josiane Labat de la CFE-CGC. Le cabinet de la ministre « a eu le mérite de nous écouter, mais c’est un peu un coup d’épée dans l’eau », nuance pour sa part Pierre-André Knidel de la CFTC. Les cinq organisations syndicales représentatives du réseau déplorent unanimement l’absence de réponse positive à sa demande de hausse budgétaire. « Le ministère nous assure que la pérennité des financements est assurée », indique la CFTC mais pour l’augmentation, « il nous renvoie vers le législateur », regrette Jean-Michel Mourouvin de la CFDT.

« Nous allons monter d’un cran et maintenir une pression forte », observe Jean-Michel Mourouvin (CFDT) pour qui « le budget actuel ne suffit pas pour assurer l’accompagnement des jeunes ». « Le projet confié aux missions locales est ambitieux, il faut leur donner les moyens de cette ambition », estime la CFE-CGC. « Quand on veut trouver de l’argent, on le trouve », martèle Jean-Philippe Revel de la CGT qui souligne que « la jeunesse est une priorité de François Hollande ».

L’ensemble des organisations syndicales saluent toutefois l’engagement pris par le ministère de missionner l’Igas sur la question des salaires dans les missions locales. « La lettre de mission sera définie en concertation avec l’intersyndicale », assure la CFDT, « les contours de la mission restent à définir », ajoute la CGT, un deuxième rendez-vous étant prévu avec le cabinet au mois de février sur cette question notamment. « Il est fondamental de faire une expertise de la situation de travail des salariés des missions locales », remarque FO. « Le cabinet est prêt à avoir un retour des salariés sur la mise en place de la CPO (convention pluriannuelle d’objectifs) », explique Pierre-André Knidel (CFTC), un point accueilli favorablement par la majorité des organisations.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Culture Choc |
akdv |
Un micro sous votre oreiller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maroua Infos REN
| Chez PattCarbo
| Connaissez-vous vos droits ?